ADA : Femmes et nouvelles technologies  - Femmes et  IT - Femmes et TIC
:: accueil :: plan du site ::
:: in het Nederlands ::
 
   
Vous êtes ici : Accueil Actions & Outils Les Outils Ada Scénario mentorat « Informaticienne d’un jour - Pimp IT up ! »

Pour tous les rhétoriciens

Organisez des journées « Informaticienne d’un jour - Pimp IT up ! » avec le scénario de Ada

Le scénario « Pimp IT up ! » d’Ada est dès à présent online. Un instrument puissant à l’usage des écoles et entreprises pour déconstruire les préjugés des élèves de l’enseignement secondaire à propos des métiers de l’informatique.

On se méfie toujours de ce qu’on ne connaît pas, ce n’est pas nouveau ! Et cette vérité est plus que jamais applicable aux métiers de l’informatique. Bien qu’il existe actuellement milles et un métiers différents dans les domaines de l’IT, lorsque l’on parle des informaticiens, c’est encore et toujours l’image stéréotypée du programmeur qui surgit : un homme, qui passe 24 heures sur 24 derrière son écran d’ordinateur, sans aucune vie privée, et encore moins d’amis.

« Pimp IT up ! » est un instrument destiné aux écoles et au monde des entreprises, qui propose aux élèves de dernière année du secondaire qui se trouvent face à un choix d’études, de passer une journée avec un informaticien (h/f). Le scénario est basé sur une expérience pilote “pimp IT up !” organisée à Anvers au cours de l’année scolaire 2005-2006 en collaboration avec la Karel De Grote Hogeschool, les collèges Sint-Anna et Sint-Lodewijk.

Dans le scénario, on trouvera un planning de projet, reprenant des exemples de communication avec les mentors, les médias et les élèves, un cours type (sur les stéréotypes et la réalité autour des TIC) avec des articles de fond nécessaire et du matériel pour une évaluation.

Ada a ainsi réalisé un scénario grâce auquel les organisations/entreprises/écoles, si elles le désirent, peuvent organiser elles-mêmes toute une journée « pimp-IT-up ! ».

Après ce pimp IT up !, les rhétoriciens (et ici, nous pensons essentiellement aux filles) seront mieux informés sur les métiers de l’informatique, et ne se laisseront plus uniquement guider par les stéréotypes et préjugés au moment de décider si cette orientation d’étude leur convient ou non. On se méfie moins de ce qu’on connaît mieux !

Marlies Klooster
novembre 2006

 
Attribution-NonCommercial 2.0 Belgium