ADA : Femmes et nouvelles technologies  - Femmes et  IT - Femmes et TIC
:: accueil :: plan du site ::
:: in het Nederlands ::
 
   
Vous êtes ici : Accueil Pourquoi si peu de femmes ? Pratiques scolaires

Une approche différente de l’ordinateur parmi les jeunes

Hommes et femmes n’abordent pas les ordinateurs de la même manière. Dès les premiers contacts avec les machines, garçons et filles ont des comportements différents. Les garçons manifestent un intérêt pour l’objet ordinateur en soi  : puissance, vitesse, spécifications techniques en tous genres. Les filles s’intéressent plutôt à l’usage de l’ordinateur : applications des logiciels, ce que l’on peut faire avec ceux-ci. Généralement, elles savent utiliser un traitement de texte mais ne savent pas combien de Mo de mémoire vive leur ordinateur contient, elles ne savent même pas ce qu’est la mémoire vive.

Monique Volman, sociologue néerlandaise, a mené une étude auprès de 20 classes de collège suivant une initiation aux sciences de l’information et à l’informatique. Voici ce qu’elle a observé :

Les garçons

Les filles

L’ordinateur

Ils se vantent de connaître l’informatique, utilisent un jargon et expliquent ce que les ordinateurs peuvent faire. Ils considèrent que c’est bien de s’y connaître en informatique et d’être bons aux jeux électroniques.

Elles parlent des possibilités des ordinateurs d’une manière bien plus concrète ; elles y voient avant tout des outils et pensent que ce sont " juste des objets pratiques ".

Le comportement face à l’ordinateur

Ils n’imputent que rarement un problème à leurs propres erreurs. Un des garçons explique que tout le disque dur de l’ordinateur de son père a été détruit après qu’il l’ait utilisé. " Je crois que quelque chose clochait avec le disque, peut-être y avait-il un virus dans le disque, mais personne ne le savait. "

Elles sont très réservées sur leurs compétences et attribuent leurs problèmes à leur propre incapacité." On n’a pas compris. On avait pressé le mauvais bouton et... " Au secours, je l’ai perdu ! " Nous étions assises en face de l’ordinateur et " oh ! est-ce que tout est effacé maintenant ? "

Dans la classe

Ils choisissent les meilleures machines, parlent à voix haute de ce qu’ils vont faire, de ce qu’ils savent, peuvent et osent faire.

Elles attirent l’attention en appelant le professeur à l’aide, en montrant ce qu’elles ne savent pas faire.

Le vocabulaire

Un garçon parlant de l’ordinateur d’un ami : " Il a un SVGA juste pour lui, ridiculement rapide."

Une fille parlant de son propre ordinateur, qu’elle utilise :" Hum, je ne sais pas, oh si, il a un clavier. "

Source : Monique Volman : "Outsiders" et experts ? Genre et technologie de l’information dans l’éducation, un article paru dans Les Cahiers du Mage 1/97, Parijs

 
Attribution-NonCommercial 2.0 Belgium