ADA : Femmes et nouvelles technologies  - Femmes et  IT - Femmes et TIC
:: accueil :: plan du site ::
:: in het Nederlands ::
 
   
Vous êtes ici : Accueil Actions & Outils Les Actions Ada

iPatchwork

Un patchwork digital pour le Laundry Day

A l’occasion du festival Laundry Day, le 2 septembre 2006, ADA a organisé le workshop iPatchwork. Grâce au soutien de diverses associations et Hautes Ecoles anversoises, une centaine de filles ont tissé un patchwork digital sur un mur vidéo, et ont pu, dans une ambiance détendue, discuter avec des étudiants en informatique.

Cliquez ici pour visualiser la vidéo

Autrefois, les filles et les femmes ne s’exprimaient artistiquement que par les travaux d’aiguille, et le patchwork est devenu une expression artistique féminine par excellence. Le 2 septembre, lors du laundry day [1], cinquante mille festivaliers ont pu découvrir un patchwork réalisé avec les fils et aiguilles digitaux d’une centaine de jeunes filles modernes : l’iPatchwork.

Les ’petites mains’ ont chacune reçu un appareil photo avec pour mission de prendre des photos (bouts de tissu) pour composer la couverture. Elles ont retravaillé les images obtenues via ordinateur, puis les ont projetées sur un mur vidéo composé de 16 écrans d’ordinateurs reliés entre eux. Lors de la distribution des appareils photos, un fil rouge avait également été décidé : les photographes devaient se concentrer sur des objets tournant autour d’un même thème, comme "plus blanc que blanc" ou "tout i". Avec pour effet, lors de la projection, et grâce au passage par les softwares au retravail d’images, une variation infinie autour de ces thèmes.

On pourrait comparer leur travail à celui d’un VJ dans une soirée (Les VJ font avec la musique ce que les DJ font avec la musique). En décidant de nommer ce jeu d’images informatiques ’patchwork’, cette nouvelle technique obtient sa place aux côtés des travaux d’aiguille traditionnels (broderie, tissage et tricot) historiquement marqués comme féminins. Et puis, cette activité a permis à des jeunes filles (et des garçons) de regarder l’informatique sous un angle plus ludique.

Au cours du workshop iPatchwork, les filles ont été initiées aux bases du montage vidéo et photo, au vj’ing et E-reporting par les professionnels d’ADA, Constant, BolwerK, JES, la Karel De Grote-hogeschool, la Hogeschool Antwerpen Paardenmarkt, Unfold et CVO Deurne
-  [2]. L’ambiance festivalière du Laundry Day a également permis à ces filles de converser librement avec une série d’étudiants et étudiantes en informatique, d’échanger des idées sur l’informatique et ses possibilités d’emplois.

Vous pouvez voir :
- la vidéo de la journée
- les photos de la journée sur le site de Constant

Corine Van Hellemont
Marlies Klooster

septembre 2006

[1] Le Laundry Day est une fête annuelle plutôt « techno », qui a son origine dans la journée où les femmes allaient ensemble faire la lessive.

[2] Atel, www.atel.be
- bolwerK, http://www.ooooo.be
- Constant vzw, http://www.constantvzw.com
- JES vzw - Jeugd & stad, http://www.JES.be
- Karel de Grote-Hogeschool, www.kdg.be,
- http://www.ha.be/iwt/antwerpen/elektronica-ict
- CVO Deurne, http://www.cvodeurne.be
- Unfold, http://www.unfold.be

 
Attribution-NonCommercial 2.0 Belgium