ADA : Femmes et nouvelles technologies  - Femmes et  IT - Femmes et TIC
:: accueil :: plan du site ::
:: in het Nederlands ::
 
   
Vous êtes ici : Accueil Pourquoi si peu de femmes ? Pratiques scolaires

Journée pratique des TIC à Courtrai

Les problèmes des coordinateurs TIC dans l’enseignement en Flandre

Quatre cent cinquante professeurs et membres des directions ont suivi un recyclage informatique pendant les sixièmes « Journées Pratiques des TIC », à Courtrai. Une trentaine de « coordinateurs TIC (1) » ont profité de l’occasion pour discuter des difficultés de leur fonction dans l’enseignement inférieur et secondaire. Ada a laissé traîner une oreille.

Les coordinateurs TIC sont des enseignants chargés, en Flandre, de l’informatique dans les écoles, parrallèlement à leurs charges pédagogiques. Comme l’enseignement est à la fois un des lieux où se construisent les premiers usages de l’informatique et un lieu très fémininisé (2) , Ada s’intéresse de près à ces responsables informatiques, on s’en doute. En ce qui concerne la proportion de femmes parmi les coordinateurs, Ada n’a pas pu conclure à une grande représentation des femmes à l’occasion de cette journée pratique du 17 mai. S’il faut attendre pour avoir un chiffre sur l’ensemble de l’enseignement flamand, on peut déjà constater, à voir les coordinateurs présents aux journées des TIC, qu’elles n’en constituent qu’une petite partie : une demi-douzaine de femmes assistaient à la rencontre des coordinateurs TIC. Nous nous en tiendrons donc au pourcentage récemment fourni par le réseau catholique, c’est à dire 25% de coordinatrices dans l’enseignement secondaire en Flandre (3).

Temps et moyens

Les coordinateurs TIC du secondaire et de l’inférieur ont d’abord regretté la disparition des subsides PC/KD, qui misaient sur un équipement d’un PC par 10 élèves. Un parc informatique, ça vieillit vite. "Pas d’apport financier, cela signifie que les PCs sortent du circuit sans qu’on puisse les remplacer." Du coup, on craint que de nombreuses écoles passent en-dessous du seuil visé.

Autre ombre au tableau : les heures que le ministère de l’enseignement permet aux professeurs de dégager pour s’occuper de la coordination TIC, d’un point de vue technique ou pédagogique. "Trop peu d’heures," estime-t-on (4) , et lors de la discussion TIC dans l’enseignement secondaire, les participants ont même exigé que le coordinateur TIC obtienne un statut valorisé et officiel. "Nous prestons encore trop d’heures de manière bénévole." Quant à savoir si ce dernier point joue un rôle dans la faible représentation des femmes dans la fonction de coordinatrice TIC, la question reste ouverte. Un certain nombre de coordinateurs TIC présents ont souligné que les heures bénévoles sont souvent « en solo », sans beaucoup de contact social, et, en plus, "ne sont remarquées par personne".

Au cours de la session pour coordinateurs TIC, d’autres points sombres ont fait surface : le manque de formation permanente, autant pour les professeurs que pour les coordinateurs TIC, le manque de temps pour le soutien pédagogique en TIC et pour la concertation, le non-remboursement des déplacements, ainsi que des demandes : les logiciels libres ou la création d’un Institut Public pour le soutien en TIC dans l’enseignement. Pour en apprendre plus, n’hésitez pas à consulter les rapports disponibles sur les différents sites web que nous vous proposons(5).

CVH
Juin 2005

Notes & liens
(1) Dans l’enseignement (flamand) il y a 2 sortes d ’ict-coordinateurs’ : technique et pédagogique. Comme son nom l’indique, un ict-coordinator technique a la responsabilité du bon fonctionnement du parc informatique et du réseau. Le ICT pédagogique, lui, aide les enseignants dans leurs choix et dans l’utilisation des logiciels dans leurs cours. Par exemple le logiciel CAD (computeraided design) dans les cours d’électricité, méchanique etc...
(2) 79% des instituteurs sont des femmes en 2003, et 58 % des enseignants du secondaire. Source : INS
(3) Le Vlaams Verbond van het Katholiek Secundair Onderwijs (VVKSO) compte en son sein tout juste 24,4 % coordinatrices TIC. Source : Jaak Palmans, www.vvkso.be
(4)Combien d’heures avez-vous pour la coordination TIC ?
"Questions aux coordinateurs TIC, enseignement fondamental,"
(5) Rapport discussions TIC enseignement primaire

Liens intéressants

- www.didacto.be
- www.klascement.be
- lien www.kennisdelen.be
- www.edublogs.be


ICT kortrijk - traduit et relu par anne laure
 
Attribution-NonCommercial 2.0 Belgium