ADA : Femmes et nouvelles technologies  - Femmes et  IT - Femmes et TIC
:: accueil :: plan du site ::
:: in het Nederlands ::
 
   
Vous êtes ici : Accueil Pourquoi si peu de femmes ? Au creux de la famille… La "voie royale" des jeux vidéos

Jeux vidéo

Jouer pour s’engager

Conscients que le jeu vidéo est aujourd’hui un facteur de socialisation privilégié des jeunes, des organismes humanitaires et/ou environnementaux ont décidé d’utiliser ce vecteur pour sensibiliser le public Internet à des causes sociales et écologiques. Dans ce court article, Ada vous propose de découvrir quelques unes de ces initiatives, parfois discutables, où message engagé et plaisir ludique se conjuguent.

Les défis humanitaires

www.darfurisdying.com (EN)


Darfur Is Dying

Ce jeu en Flash vise à sensibiliser le grand public au génocide en cours dans la région du Darfour, au Soudan. Dans un premier temps, la joueuse doit piloter un petit personnage jusqu’au puits pour y remplir son bidon d’eau et le ramener au village, tout cela en évitant les milices Janjaweed qui sillonnent la région pour kidnapper (ou pire) tous ceux qu’elles y croisent. Dans un second temps (plus confus), le petit personnage doit aider à la maintenance du camp de réfugiés où il vit, jusqu’à ce que les réserves d’eau soient épuisées, et qu’il faille repartir pour le puits… Le but est de faire survivre le camp pendant 7 jours.

Lauréat d’un concours organisé par mtvU et Reebok, Darfurisdying est l’œuvre de membres de l’Université de Californie du Sud, dont deux femmes…

www.3rdworldfarmer.com (EN)

Dans ce jeu en Flash, on prend la place d’un fermier africain qui doit rentabiliser son lopin de terre et faire survivre sa famille, en choisissant judicieusement sontype de culture, ses outils et les animaux qu’il décide d’élever. Il doit aussi veiller à la santé de sa famille, décider ou non d’envoyer ses enfants à l’école, d’acheter ou non un GSM ou d’aider à construire une route. Les années se succèdent avec leur lot de bonnes ou mauvaises récoltes, d’épidémies et d’événements divers, faisant la fortune ou la ruine de la famille.

Les règles sont très faciles et une bonne partie du déroulement complètement aléatoire… Le jeu est au total assez simple.

www.unicef.org/voy/explore/wes/explore_1818.html (EN FR)

Dans le jeu « Water Alert » créé par l’Unicef, il s’agit de prendre conscience de la valeur de l’eau. L’action du jeu se situe dans un village, et le but est de s’assurer que ses habitants ont de l’eau potable, vivent dans un environnement sain et que les enfants vont à l’école. Sur le mode du jeu de rôle, la joueuse est invitée à parcourir le village, s’informer, participer à des prises de décision cruciales tout en s’instruisant.

Il s’agit d’avantage d’une histoire dont on peut infléchir le cours que d’un jeu d’action. Les points sont marqués (ou perdus) en fonction des bonnes ou des mauvaises décisions que prend la joueuse. Des informations plus générales sur la problématique de l’eau sont accessibles via l’interface de jeu.

www.food-force.com (EN FR)

Réalisé pour le World Food Program de l’ONU, ce jeu est probablement ce qui se rapproche le plus des jeux du commerce, version humanitaire. L’île de Sheylan, dans l’océan Indien, vient de connaître une crise sans précédent. Vous êtes envoyé/e sur place pour aider à nourrir les milliers de gens affamés qui y vivent. Au cours de six missions, vous devrez localiser les personnes en danger, guider un convoi de camions, aider à la reconstruction de fermes ou encore créer un colis de nourriture équilibrée !

Le jeu est téléchargeable en six langues sur le site Internet de Food-Force et gratuit. De nombreuses informations sur la réalité derrière le jeu se trouvent également en ligne.

www.afmpgame.com (EN)

Plus élaboré, A Force More Powerful est un jeu qui vise à enseigner les principes du conflit non-violent. Au moyen de 12 scénarios inspirés de cas réels, la joueuse est invitée à renverser des régimes ou obtenir des droits civiques pour des groupes minoritaires, en usant de stratégies subtiles et pacifiques. Véritable jeu de simulation, bourré de paramètres, il permet une mise en situation complexe dans un contexte politique.

Créé par l’International Center on Non-Violent Conflict, ce CD-ROM doit être commandé aux USA et nous n’avons malheureusement pas pu le tester.

Les défis écologiques

www.ademe.fr/particuliers/jeu2/ADEME/sommaire.html (FR)


Ecoville

Sur le mode de Simcity, Ecoville vous propose de construire une cité tout en essayant de minimiser la pollution inhérente à l’activité humaine. Vous avez la possibilité de bâtir des logements, des routes, des centrales énergétiques, de développer de nouveaux produits comme les éoliennes ou les transports en commun, d’effectuer des campagnes d’information pour sensibiliser vos citoyens.

L’objectif du jeu est de maintenir sa ville sous certains niveaux de pollution tout en atteignant un nombre d’habitants prédéterminé.

www.bbc.co.uk/sn/hottopics/climatechange/climate_challenge/ (EN)

Plus complexe, la BBC propose un « climate challenge » : mettez vous un instant dans la peau du « président de l’Europe ». Saurez-vous faire prospérer votre continent tout en réduisant votre production de gaz à effet de serre ? Garderez-vous une popularité suffisante pour être réélu ? Ce jeu par tour vous invite à faire des choix politiques épineux, dans des domaines aussi divers que le commerce, l’énergie, l’agriculture ou l’économie, et de faire pression sur vos homologues étrangers pour qu’ils respectent les fameux quotas d’émissions de gaz.

Un bel exemple de complexité : pas facile d’atteindre l’objectif vert sans dégringoler dans les sondages…

 

L’effet réel de ces jeux n’est évidemment pas clair ! Mais pourquoi ne pas profiter de l’espace ludique pour instruire les joueurs au passage ? On peut espérer qu’à défaut de changer le monde, ils et elles découvriront des réalités qui les pousseront ensuite à agir.

E. S..
avril 2007

 
Attribution-NonCommercial 2.0 Belgium