ADA : Femmes et nouvelles technologies  - Femmes et  IT - Femmes et TIC
:: accueil :: plan du site ::
:: in het Nederlands ::
 
   
Vous êtes ici : Accueil Actions & Outils Les Actions Ada Mentorat « Informaticienne d’un jour - Pimp IT up »

Appel aux entreprises

"Pimp IT up !" – Informaticienne d’un jour

qui souhaitent féminiser leurs équipes ICT et aux informaticien(ne)s désireux de déconstruire les stéréotypes sur les métiers de l’IT

 

On cherche des modèles !

Alcatel, Anubex, AXI, BASF, CTG, Cronos, De Lijn, Digipoint, Digipolis, EDS Belgium, IBM, ING insurance, Item Solutions, Midrange Software Partners, Peopleware, Real Software, SD Worx, Softskills, Syneton et VTB-VAB ont déjà participé avec enthousiasme à notre projet, et vous ?

Voulez-vous montrer une image plus réaliste, dynamique et positive des « métiers de l’informatique » ?
Avez-vous envie d’accompagner des jeunes filles de l’enseignement secondaire qui veulent découvrir votre profession ?
Vous pensez que vous et votre entreprise pouvez donner le goût de l’IT à des jeunes en recherche d’une orientation professionnelle ? Alors, vous êtes taillé pour cette mission !

« Informaticienne d’un jour », de quoi s’agit-il ?
Le réseau ADA - Femmes & IT lance le projet « Informaticienne d’un jour » afin de ‘mentorer’ des élèves de dernière année de l’enseignement secondaire lorsque celles-ci se trouvent devant le choix difficile de leur orientation d’études et de leur donner l’occasion de découvrir les métiers de l’informatique. Ce projet comporte deux phases :
- une première où les élèves découvrent les métiers de l’informatique via un cours d’environ 100 minutes,
- et une seconde où chaque élève est invité/e à passer une journée en compagnie d’un/e informaticien/ne sur son lieu de travail.

L’objectif étant de permettre aux jeunes filles en recherche d’une voie d’étude de faire un choix non pas sur la base de stéréotypes et de préjugés mais bien d’informations correctes. Bien qu’au départ ce projet vise les jeunes filles, rien dans son organisation et son contenu n’empêche d’y associer les garçons.

Toutes les entreprises sont invitées à participer à cette opération. Que vous soyez une entreprise du secteur agro-alimentaire, du secteur de l’édition, de la distribution ou de l’humanitaire, ou encore une administration ou un hôpital, si vous employez des informaticiens aux profils diversifiés, vous pouvez nous aider !

Pourquoi les jeunes filles ?
En Belgique, la proportion de femmes dans les métiers informatiques plafonne sous la barre des 20% et la situation des autres pays européens est plus ou moins similaire, quant à la proportion de jeunes femmes inscrites dans les formations supérieures en informatique elle est actuellement inférieure à 10%, alors que ces dernières représentent 53% de l’ensemble des étudiants qui rentrent à l’université aujourd’hui et que les femmes sont aujourd’hui plus diplômées en moyenne que les hommes.


« Le développement des compétences et l’intégration des femmes sont des enjeux majeurs dans le secteur des TIC (technologies de l’information et des communications). »
Thoko Mokgosi-Mwantembe, PDG de HP Afrique du Sud

« Les femmes abordent souvent les choses d’une autre manière que les hommes. En stimulant la collaboration entre hommes et femmes, nous favorisons la prise de solutions plus qualitatives, plus créatives et plus différenciées. A travers notre campagne, nous avons voulu atteindre le plus large public possible, hommes et femmes confondus. »
Annemie Germonpré, responsable des ressources humaines des MC

Or le recrutement de cette filière est considéré aujourd’hui comme un enjeu sensible pour l’économie européenne et des risques de pénuries pour certains métiers IT sont à craindre.
Les entreprises IT commencent elles aussi à s’inquiéter de la non mixité de leurs équipes et estiment que miser sur la complémentarité homme/femmes devient essentiel pour le secteur informatique.

Mieux connaître, c’est pouvoir choisir !
« ... Ce n’est pas parce que les filles n’aiment pas l’informatique qu’elles choisissent d’autres disciplines scientifiques que l’informatique, mais parce qu’elles ne connaissent pas les professions de l’informatique et qu’elles ont assimilé des images stéréotypées sur l’informaticien. »[2]

Qui sommes-nous ?
Le réseau belge ADA est mené en partenariat par quatre associations actives dans la formation des femmes en informatique (Interface3 – Bruxelles et Namur, ATEL – Anvers, ARON – Hasselt, Sofft – Liège) et financé par le ministère fédéral de l’emploi et du travail et le Fonds social européen. Dans les trois régions de Belgique, ce réseau développe des actions pour augmenter la participation des femmes dans le domaine des TIC et pour promouvoir leur accès à des emplois de qualité dans les métiers de l’informatique. Pour plus de renseignements, visitez www.ada-online.be où sont présentés nos outils et nos actions.


Une visite, organisée dans le cadre du programme de mentorat "Pimp IT up" dans l’entreprise Cronos à Edegen a permis aux élèves de dernière année du collège Saint Anne d’Anvers de remettre en cause quelques vieux stéréotypes sur les métiers informatiques.

"Nous pensions voir une bande de nerds, mais ça n’a pas l’air d’être le cas. Nous avons pu faire la connaissance de gens tout à fait sympathiques."

"L’atmosphère de travail est totalement différente de ce que j’imaginais pour une entreprise informatique. On aurait tendance à penser que tout le monde est concentré sur son propre travail, mais j’ai vu ici une ambiance où tout le monde travaille ensemble."

L’Histoire du projet « Informaticienne d’un jour »
Initié en Flandre dans le courant de l’année scolaire 2005-2006 sous la forme d’une expérience pilote le projet « Pimp IT up ! Informaticienne d’un jour » a été d’emblée un succès et a déjà été reconduit en 2006-2007 dans d’autres écoles flamandes. Deux cents élèves de dernière année du secondaire dont la moitié de jeunes filles ont déjà participé à une journée Pimp IT up ! à ce jour et quatre cents élèves y participeront en octobre 2007 si vous les accueillez. Visitez la rubrique consacrée au projet : http://www.ada-online.org/frada/spip.php ?rubrique194.

Lancement du projet en communauté française
Le réseau ADA lance aujourd’hui Pimp IT Up ! Informaticienne d’un jour à Bruxelles, Namur, Liège et Charleroi en collaboration avec l’Ecole supérieure d’informatique de la Haute Ecole de Bruxelles, l’Institut Paul Lambin, l’IESN – Haute Ecole d’Enseignement Supérieur de Namur, l’Institut d’Informatique des FUNDP à Namur, l’Institut Supérieur des Aumoniers du Travail de Charleroi, Le Lycée Guy Cudell, l’Institut des Ursulines, l’Institut Félicien Rops, l’Institut de l’Enfant Jésus,…

La visite en entreprise est prévue le mardi 9 et le jeudi 11 octobre 2007.
Vous êtes intéressé par ce projet et seriez prêt à organiser une visite dans votre entreprise pour un petit groupe d’élèves (nous proposons un scénario type de visite à titre d’exemple) ?

Contactez-nous :

Elena Lanzoni & Eléonore Seron
Coordinatrice du projet Pimp IT UP ! en communauté française
Elena.Lanzoni@interface3.be
Eleonore.Seron@interface3.be


02 219 15 10 - Interface3 – 30, rue du Méridien - 1210 Bruxelles.


[1]Cette expression utilisée par les jeunes anglophones au sujet d’objet technologique tel que leur GSM par exemple signifie « Transforme l’IT en quelque chose de fun et approprie le toi ! ».
[2]Étude réalisée par l’Université de Paris parmi 363 étudiants de première année en Sciences à l’Université de Lyon.
 
Attribution-NonCommercial 2.0 Belgium