ADA : Femmes et nouvelles technologies  - Femmes et  IT - Femmes et TIC
:: accueil :: plan du site ::
:: in het Nederlands ::
 
   
Vous êtes ici : Accueil Archives

3ème ReWIC’s ( Rencontres Wallonnes de l’Internet Citoyen)

3ème ReWIC’s : La ’fracture numérique’ en quelques chiffres

La devise des Rencontres Wallonnes de l’Internet Citoyen (ReWIC’s), c’est : échanger, débattre, s’informer et coopérer afin de promouvoir les initiatives qui favorisent l’appropriation citoyenne d’Internet. C’est le lieu de rencontre annuel, du secteur non-marchand et des personnes privées qui s’investissent dans la lutte contre la fracture numérique (www.rewics.be). En matière de « fracture numérique », il y a comme on dit, « du pain sur la planche » !

Une précision s’impose : la « fracture numérique » ne s’exprime pas en terme de nombre de personnes connectées à l’Internet, mais en terme de discriminations qui peuvent exister, se développer et s’accentuer entre ceux qui utilisent l’Internet et ceux qui ne l’utilisent pas.
La « fracture numérique » est réelle et largement analysée. Différentes enquêtes menées à l’échelle nationale et internationale montrent qu’elle est d’abord sociale. Ce sont les populations les moins favorisées qui utilisent le moins l’Internet.

Le sujet est complexe : la « fracture numérique » peut être d’ordre géographique, elle est liée à l’âge, aux revenus, à la composition familiale, au niveau de formation et au genre (1).

Le projet ADA était présent en tant qu’exposant et intervenant dans les ateliers du salon REWICS, représenté par Interface 3 et le service Sofft qui était accompagné de 12 stagiaires actuellement en formation. Ce fut l’occasion, pour le projet ADA de se faire connaître auprès d’autres associations actives dans le domaine de l’Internet (50 exposants) et du public.

Ce fut aussi l’occasion pour ADA de solliciter les visiteurs et les visiteuses pour qu’ils/ elles répondent à un questionnaire : « Femmes et Informatique : Compatibles ! ». Parmi les 680 visiteuses/visiteurs, 54 femmes et 31 hommes ont rempli le questionnaire.
Une exploitation complète de ce sondage figurera prochainement sur le site.

Usages et usagers d’Internet en Belgique

Selon les enquêtes réalisées en 2003 par l’AWT (Agence Wallonne de Télécommunications), en Belgique, 80% des utilisateurs d’Internet ont entre 15 et 44 ans. 58% des hommes utilisent Internet quotidiennement pour seulement 44% de femmes.

Les applications les plus utilisées sont le surf sur le Web et le courrier électronique.
Plus ou moins 61% des patrons ont une adresse mail, 36% des secrétaires ont un e-mail !
Le titulaire d’une page Web personnelle est un homme dans 75% des cas, une femme dans 25% des cas. Il est presque toujours âgé de moins de 60 ans, de préférence étudiant, employé ou non actif et a au moins un diplôme de l’enseignement secondaire inférieur.

Le profil de l’internaute régulier est celui d’un homme jeune, de milieu social aisé et ayant au moins un enfant.

L’inclusion numérique « à faire » à suivre 

De la participation d’ADA à l’atelier « usages et bonnes pratiques dans l’appropriation des TIC » (voir encadré), nous avons retenu, en substance, que la démarche d’appropriation des TIC est efficace lorsque la mise en situation permet au public visé de répondre à des problématiques qui le concernent. Qu’il est souvent préférable que l’intervenant (le formateur) soit un pédagogue, plutôt qu’un spécialiste de l’informatique, dont le « jargon » pourrait d’emblée poser des problèmes. Que les dispositifs de formation doivent valoriser les personnes et aller à la rencontre de celles qui sont le plus éloignées culturellement et financièrement des TIC sur le lieu de travail, dans les lieux publics, voire au pied de leur logement.

Enfin, gageons qu’en 2005, les organisateurs des REWICS, soucieux de faire un pas de plus vers l’inclusion numérique, mettront d’avantage en lumière les actions menées par et pour les femmes dans le domaine de l’appropriation des TIC.


Myriam Lemort
Mars 2004

Pour en savoir plus

(1) Internet et inégalités - Une radiographie de la fracture numérique (2003) Vendramin, P., Valenduc, G. Editions Labor, collection Quartier libre, Bruxelles
Findings from the first UCLA World Internet Report ( January 14, 2004)

 
Attribution-NonCommercial 2.0 Belgium