ADA : Femmes et nouvelles technologies  - Femmes et  IT - Femmes et TIC
 

recherche

Newsletter

 
 

Dans la même rubrique :

Théâtre et réflexions sur les TIC à Liège du 7 au 9 décembre 2006

 
cliquez ici pour imprimer la rubrique

Un outil multimédia contre les stéréotypes

« Joli ciel, vous avez dit logiciel ? »

SOFFT, un des partenaires du projet ADA, met la dernière touche à un kit d’animation multimédia sur les stéréotypes de genre qui court-circuitent l’accès des femmes aux carrières informatiques. Son titre : « Joli ciel, vous avez dit logiciel ? »

Le projet, mené chez SOFFT, à Liège, est né d’une volonté commune aux partenaires du réseau Ada de disposer d’outils d’animation et de sensibilisation à utiliser en interaction avec le public lors des salons et rencontres concernant les nouvelles technologies, l’emploi ou la formation.

L’objectif était d’offrir un support pédagogique permettant de travailler en groupe sur les stéréotypes féminins qui font obstacle à l’accès des femmes aux métiers de l’informatique et de les déconstruire, tout en abordant ces questions avec originalité, légèreté et humour.

Dans ce contexte, nous avons imaginé un projet multimédia qui offrirait plusieurs outils d’animation aux enseignants et animateurs de groupes travaillant avec des jeunes filles et des femmes en recherche de formation et/ou d’emploi (à commencer évidemment par les intervenantes et intervenants du réseau Ada).

Un kit d’animation

Ainsi est né le kit d’animation « Joli ciel, vous avez dit logiciel ? » qui comprend un DVD reprenant des sketches et des interviews de femmes en formation, une fiche méthodologique pour les utilisateurs, ainsi que, dans un proche avenir, la possibilité d’inviter un spectacle de théâtre-forum proposé par la troupe de théâtre liégeoise « Espèce de… » [1], l’ensemble tournant autour de la question de l’accès des femmes aux nouvelles technologies et aux métiers qu’elles offrent. Sur le DVD, les sketches filmés mettent en scène l’histoire de Wendy, une femme professionnellement insatisfaite, qui a toujours rêvé de devenir informaticienne, alors que Saint Nicolas et ses parents (joués par des poupées Barbie) s’y sont opposés [2].

La dernière étape du projet sera la mise au point du spectacle de théâtre-forum, inspiré de la méthode d’intervention inventée dans les années 60 par l’homme de théâtre brésilien Augusto Boal. Sur base des matériaux récoltés au cours d’un atelier-théâtre regroupant des femmes actives dans l’informatique (qui a eu lieu fin 2005), une série de scènes seront bâties pour créer un spectacle d’environ une heure et demi. Celui-ci sera proposé par les comédiens en situations d’animation et, conformément à la tradition du théâtre-forum, les spectateurs seront invités à rejouer les scènes de leur choix de manière à faire apparaître des alternatives aux comportements stéréotypés mis en scène par les sketches (voir encadré). Les premières représentations de la pièce auront lieu les 14 et 15 septembre 2006 au Théâtre du Trianon à Liège [3].

Déjouer les stéréotypes

Lors des Digitales, SOFFT et la Compagnie « Espèce de… » sont venues présenter le résultat de leur travail. Les participantes ont été invitées à rejouer les rôles des différents protagonistes de la vidéo, et à trouver des solutions pour sortir "par le haut" des différentes situations décrites...


Hy Lehn Chang, stagiaire en e-commerce chez Interface3
lors de sa rencontre avec le "chef d’entreprise"

Mais, les stéréotypes ont la peau dure, les participantes au workshop ont également pu s’en rendre compte. Prenez Madame Claude Lejeune, rejouée par Hy Lehn, qui, dans la vidéo, commet la faute de s’en aller, le visage déçu, après avoir été appelée pour un entretien par un "Monsieur Claude Lejeune, entrez donc ".

Hy Lehn décide de refaire la scène, et de malgré tout entrer dans le bureau où a lieu l’entretien. Et là, le responsable lui rend la chose encore plus difficile en lui lançant un : "le problème, c’est que vous êtes une femme".

Nadine, une autre participante, qui reprend le rôle de Wendy, déchante, elle aussi, lorsque le directeur ne permet pas à Wendy de toucher à son ordinateur en panne, alors que Wendy a suivi un cours de hardware et sait très bien quelle est la solution.

Isabelle, qui reprend le rôle, s’en sort, persuadant le directeur de son savoir-faire en utilisant toute une série de termes et abréviations compliqués.

Quant au fait que les stéréotypes sont parfaitement intégrés par les femmes, on en a la preuve avec le rôle de Madame Magnan, la secrétaire du directeur, qui est très étonnée lorsque Wendy, pas très sûre d’elle, reconnaît qu’elle aimerait se présenter au poste de technicienne PC... La Wendy rejouée par Pascale parvient à convaincre Madame Magnan de ses compétences, et la persuade quasiment de suivre elle-même un cours d’informatique !

René Begon et Lize De Clercq
Juin 2006

[1] Regroupant quelques femmes et un homme, la Compagnie « Espèce de… » se définit comme un outil créatif d’intervention théâtrale, un lieu d’éclosion de récits qui donnent la parole aux exclus et d’où émerge une parole féminine.

[2] Histoire d’également fournir des modèles positifs aux jeunes filles, il a été décidé de doubler le kit d’animation "Joli ciel, vous avez dit logiciel ?" du CD-rom édité par Ada "Informatisons".

[3] Contact : SOFFT, 23 en Féronstrée, 4000 Liège (04/250.96.86 et sofft@cvfe.be ).


Forum de l'article

 
Attribution-NonCommercial 2.0 Belgium