ADA : Femmes et nouvelles technologies  - Femmes et  IT - Femmes et TIC
 

recherche

Newsletter

 
 

Dans la même rubrique :

Attitude des visiteurs/visiteuses du salon REWICS vis à vis de l’informatique : quelques résultats

Exposition et atelier Ada lors de la journée des femmes à Hasselt

Ada à la journée des Femmes à Anvers

Ada aux Journées Flamandes de l’Enseignement

Journée Femmes et Industrie Technologique chez Interface 3

Ada aux Journées d’études de Vie Féminine 2005

Ada sera présente au colloque Sophia en octobre.

Ada au Salon de l’Education de Namur en octobre.

Confêttia

Congrès « Les femmes dans les TIC 2005 »

ADA au "Printemps des Sciences" de l’ULB

La fête de l’Internet chez Interface3 !

Le voyage difficile du Passeport TIC...

 
cliquez ici pour imprimer la rubrique

La journée ’Femmes et nouvelles technologies’ du 6 novembre 2003

Le 6 novembre 2003 Sofft, qui est le partenaire liégeois du réseau ADA, a organisé une journée "Femmes et nouvelles technologies". Une occasion de faire le point sur la place occupée par les femmes dans les nouveaux métiers techniques des TIC et de réfléchir en ateliers sur les dispositions à prendre, par les entreprises, les écoles, les centres de formations, mais aussi par les pouvoirs publics, pour augmenter la présence des femmes dans les métiers de l’informatique.

Le thème est également traité par la nouvelle brochure présentée par Sofft sous le titre Pourquoi pas elles dans les métiers de l’informatique ?

La journée a débuté par une table ronde au cours de laquelle on a pu entendre cinq interventions :

  • Le service SOFFT, son orientation vers les TIC : Myriam Fatzaun, directrice
  • Femmes et technologies, une priorité du Contrat d’Avenir pour la Wallonie : Raymonde Yerna, conseillère formation au cabinet du ministre Philippe Courard
  • Femmes et nouvelles technologies, une approche institutionnelle : Sophie Matkava de l’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes
  • Le réseau ADA, pour que les femmes brillent aussi dans l’informatique : Anne-Laure Buisson de Interface3
  • Pourquoi pas elles dans les métiers de l’informatique ? : présentation de la brochure de SOFFT par Myriam Lemort

L’après-midi, les participantes et participants se sont répartis dans trois ateliers, l’objectif étant d’arriver à des recommandations opérationnelles.

Workshop 1 (gender) : "Les TIC : quelles opportunités d’emploi pour les femmes"  : Annie Cornet, professeur à l’Université de Liège.

Le travail de l’atelier consistait à repérer des pistes d’action pour favoriser l’entrée des femmes dans le secteur des NTIC et de les classer en grandes catégories. Quelques exemples de pistes d’actions :

  • Changer l’image selon laquelle les métiers TIC sont des métiers d’hommes, ainsi que la nécessité de donner aux femmes une meilleure explication du contenu de ces métiers et des compétences qu’ils réclament (la même remarque est faite pour le contenu des formations). Le recours aux médias est envisagé pour mettre en œuvre ces lignes d’action.
  • Travailler dès la petite enfance à la « déconstruction » des rôles masculins et féminins, pour aider les filles à s’approprier plus facilement l’ordinateur

En matière de politique publique, les participantes et participants de l’atelier pensent que les pouvoirs publics devraient adopter une politique d’incitants financiers progressifs vis-à-vis des employeurs qui engagent des femmes (la prime étant proportionnelle à la durée de la présence d’une femme dans un poste).

Workshop 2 (culture) : "L’image qu’on se fait de nous" : Laurence Rassel, Constant vzw

Une série d’images de la femme véhiculées par les nouvelles technologies ont été évoquées dans une optique "cyberféministe" :

  • Isabelle Collet, doctorante en sciences de l’éducation, a montré les « mères » de l’informatique : Ada Lovelace, première femme programmeuse et Grace Hopper, membre de l’armée américaine et inventrice du premier compilateur destiné à simplifier le langage informatique.
  • Nadine Plateau (Sophia, réseau d’études féministes) a proposé la couverture du Cyborg Manifesto, de Donna Haraway, texte mythique des années 80, qui montre une femme coiffée d’une peau de bête, devant un ordinateur, avec un circuit intégré à la place du cœur.
  • Muriel Andrin, qui travaille à l’ULB sur la représentation des femmes au cinéma, a montré Akiros, une héroïne virtuelle au corps "technologiquement reconstruit".

Nadine Plateau (Sophia ) : "Ces trois images ont en commun de faire passer les femmes de la position d’objet regardé à celle de sujet regardant (la position classique des femmes dans l’art occidental est celle du modèle, ce qu’illustre la tradition du ’nu féminin’ ; celle des hommes est d’être l’artiste). Une révolution pour ce qui est de la représentation."

Workshop 3 (citoyenneté) : "TICoyennes… ou comment les TIC favorisent-elles les actions de participation des citoyennes ?" : Françoise Kemjou, directrice chez Esnet.

L’atelier part d’une définition de la citoyenneté : « être une citoyenne responsable, c’est participer activement à la vie sociale, culturelle et économique en développant une éthique personnelle fondée sur l’ouverture, la liberté de pensée, l’esprit critique, la solidarité et la responsabilité »

Après avoir évoqué des expériences qui, au travers des TIC, favorisent la participation citoyenne, l’atelier aboutit à un certain nombre de recommandations :

  • multiplier les accès gratuits à l’informatique dans des lieux de socialisation existants (écoles, administrations, entreprises)
  • inclure la formation ou l’encadrement dans les projets publics d’équipement informatique lors de la passation des marchés (projets intégrés)
  • impliquer les acteurs de terrain dans les politiques relatives aux TIC
  • mettre en place un service minimum de base pour l’accès à Internet (sur le modèle du service minimum bancaire)
  • création d’un numéro de téléphone gratuit de renseignements et d’aide concernant les TIC

Lire plus : texte intégral(.doc)
En savoir plus sur la Brochure : "Pourquoi pas elles dans les métiers de l’informatique ?

janvier 2003


Forum de l'article

 
Attribution-NonCommercial 2.0 Belgium