ADA : Femmes et nouvelles technologies  - Femmes et  IT - Femmes et TIC
:: accueil :: plan du site ::
:: in het Nederlands ::
 
   
Vous êtes ici : Accueil Actions & Outils Les actions des autres Sur le lieu de travail

Prix flamand de l’e-travail 2006

Les parents modernes sont des e-parents

Cet été, pour la troisième fois, les prix e-maman et e-papa ont été décernés. Tom De Beleyr et Annick Schrauwen sont les gagnants de cette édition, car leurs vies, aussi bien au travail que dans la vie privée, sont complètement “e”.

Les vies, le travail et les responsabilités familiales de Tom Beleyr et Annick Schrauwen sont complètement “e”. Le prix flamand de l’e-travail 2006 leur a été accordé [1] cet été.

e-maman

Annick possède sa propre affaire [2], un commerce de vêtements pour enfants, qu’elle fait fonctionner en grande partie via ses deux “webshops”. Par ailleurs, elle a aussi un magasin classique, avec étalage et comptoir... sur lequel trône un ordinateur qui est constamment utilisé. En fait, le travail pour les deux magasins on-line est essentiellement réalisé par Annick dans le magasin ’physique’. Via une connexion internet, elle peut gérer la majorité du travail, achats et commandes, pour les magasins on-line, et elle peut le faire pendant les heures d’ouverture du ’vrai’ magasin.

Annick remarque d’ailleurs : “On pourrait dire de toutes mes clientes internet qu’elles sont d’une certaine manière un peu des e-maman. J’en tiens pour preuve le fait que la plupart des commandes m’arrivent après huit heures, quand les enfants sont au lit.” Annick utilise tant que faire se peut toutes les applications internet qui peuvent lui faciliter la vie. “Mon travail bancaire se fait via internet, les courses aussi, je gagne beaucoup de temps et d’argent en achetant des chèques-service via internet, qui me permettent de faire venir quelqu’un pour nettoyer chez moi toutes les deux semaines. Pour me détendre, je surfe d’office sur le site weekendesk [3], et quand on va au cinéma, j’achète les places sur le site de Kinépolis !”

e-papa

Tom travaille comme ingénieur de projets auprès d’un bureau d’étude spécialisé en installations électriques de bâtiments [4] (Eclairage ou câblages informatiques). Il se rend chez les clients afin de déterminer ce qu’ils veulent, il retravaille tout ça à son bureau chez lui, en fait une synthèse et ensuite une offre.

Vu qu’il pratique le télé-travail, c’est lui qui détermine en grande partie à quoi ressemble sa journée de travail. Ce qui amène pas mal d’avantages, par exemple quand on s’occupe en même temps de la construction de sa propre maison : “J’ai économisé beaucoup de temps, rien que par le fait que je pouvais prendre des rendez-vous avec les corps de métiers en journée. Le temps que j’y consacrais en journée, je pouvais le rattraper la nuit pour mes activités professionnelles.” Ca change aussi la distribution des rôles : chaque jour, c’est lui qui amène son fiston à la crèche, alors que sa femme est déjà depuis longtemps au travail. Tom : “Ce qui a surtout fait la différence dans la décision de m’accorder le prix de l’e-travail, c’est le fait que je travaille dans une toute petite entreprise, ce qui rend ma situation assez unique. C’est la preuve que le télé-travail est aussi possible dans les petites entreprises !”

En effet, le télé-travail peut se pratiquer efficacement dans les grandes et les petites entreprises, tout dépend des conventions décidées. Annick apporte la preuve que les nouvelles technologies peuvent grandement faciliter le travail de l’entrepreneur qui débute [5]. Ce qui ressort concernant les gagnants de cette année, c’est que dans les deux cas, ces e-parents ont des enfants encore très jeunes. Des enfants qui vont grandir dans un e-ménage, dont les parents seront présents, et où papa et maman savent tous deux faire usage des nouvelles technologies. Parfois, on n’en demande pas plus.

MK
Septembre 2006

[1] Prix de l’e-maman et e-papa : http://www.e-werkprijzen.be

[2] Les magasins d’Annick se trouvent sur http://www.fifty-fifty.be et http://www.clothes4kids.be

[3] www.weekendesk.be

[4] Le bureau d’études pour lequel Tom travaille se trouve sur http://www.vitech.be

[5] Vous pouvez trouver des informations pratiques et légales sur le télé-travail sur le site de LBC-NVK : http://lbc-nvk.acv-online.be/Wie_zijn_we/Kaderwerking/Themawerking/telewerk/default.asp. Voir aussi le focus Ada sur le télé-travail à ce site

 
Attribution-NonCommercial 2.0 Belgium