ADA : Femmes et nouvelles technologies  - Femmes et  IT - Femmes et TIC
:: accueil :: plan du site ::
:: in het Nederlands ::
 
   
Vous êtes ici : Accueil Actions & Outils Les actions des autres Sur le lieu de travail

La diversité, question de survie

Le rôle des femmes sous-estimé dans le secteur IT

D’après le bureau d’études Gartner, le fait que le secteur IT soit essentiellement masculin représente un danger pour les sociétés qui le constituent. « La complémentarité hommes-femmes dans le milieu fluctuant de l’entreprise est essentielle pour assurer le succès », conclut le bureau d’études.

Ada n’est pas seule à encourager les entreprises à faire des efforts pour ouvrir aux femmes l’accès aux fonctions informatiques ; des bureaux d’études réputés, dont Gartner [1], s’y attèlent également. Pour Gartner, mettre en place une politique de diversité dans l’entreprise est une question de survie.

« Les femmes sont mieux placées que les hommes pour appréhender de grands changements comme la globalisation ou de nouvelles applications professionnelles. Elles sont excellentes en communication et en écoute, et parviennent mieux à prendre en compte l’avis de chacun. De plus, les femmes sont généralement plus douées que les hommes quand il s’agit de nouer des relations de confiance » explique Mark Raskino, vice-président du bureau d’études.

« Les patrons IT cherchent des profils qui peuvent développer des relations saines et solides, avec des gens issus de cultures très différentes. S’ils ne sont pas capables d’attirer les femmes et de leur donner envie de rester, ils n’atteindront jamais leur objectif ».

Cependant, parce que certaines tâches comme le « social networking » ou la « collaboration » sont, en majorité, occupées par des hommes, les directeurs IT ne semblent pas réaliser que les femmes sont plus aptes à les prendre en charge. « Les organisations et les entreprises qui ne reconnaissent pas la valeur apportée par les femmes dans le travail augmentent leur risque de rater certains projets voire même le développement de leurs affaires » selon Gartner.

Pour Kathy Harris de chez Gartner, une chose est claire : « Les entreprises IT ne peuvent pas se permettre de passer à côté de leurs objectifs en ne faisant appel qu’à la moitié des talents disponibles ».

Source : Vnunet.be

Lize De Clercq
novembre 2006

 
Attribution-NonCommercial 2.0 Belgium