ADA : Femmes et nouvelles technologies  - Femmes et  IT - Femmes et TIC
:: accueil :: plan du site ::
:: in het Nederlands ::
 
   
Vous êtes ici : Accueil Pourquoi si peu de femmes ? Un lieu de travail pas toujours accueillant Un univers scientifique qui a toujours exclu les femmes

Mobilisation

Une histoire très masculine...

Des associations féministes et scientifiques s’insurgent contre une « Histoire de l’ordinateur » pour enfants proposée par les éditions Fleurus. Une fois de plus, les femmes semblent indésirables lorsqu’il s’agit de parler de technologie...

Au mois de septembre 2006, les éditions Fleurus ont publié une « Histoire de l’ordinateur » à destination des jeunes lecteurs. Au menu, le récit de la création de cette machine omniprésente qu’est notre bon vieux PC... Là où le bât blesse, c’est qu’il n’y a pratiquement aucune femme entre les pages de cet album : les grandes figures historiques comme Ada Lovelace ou Grace Hopper ont été oubliées tandis que l’iconographie réduit les quelques femmes représentées à de simples exécutantes (quant elles ne sont pas purement des femmes objets). L’informatique y est donc strictement domaine d’hommes...

Sur l’impulsion de l’association « Femmes et Mathématiques », un certain nombre d’associations scientifiques et féministes ont écrit une lettre de protestation à l’éditeur. En effet, à une époque où les vocations scientifiques sont de moins en moins nombreuses et où de multiples initiatives existent pour attirer les filles vers les métiers techniques et technologiques, il semble bien dommage que des documentaires sexistes circulent encore entre les mains des jeunes, leur présentant une réalité tronquée. Pour l’instant, pas de nouvelles des éditions Fleurus... Affaire à suivre...

Le texte de la lettre est disponible ici

E. S.
février 2007

Notes
(1) http://www.femmes-et-maths.fr/
(2) Associations scientifiques : ASTI (Fédération des Associations Françaises des Sciences et Technologies de l’Information), AFFDU (Association Française des Femmes Diplômées des Universités), APMST (Association pour la Parité dans les Métiers Scientifiques et Techniques), La Conférences de Grandes Ecoles, EFiGiES (Association de Jeunes Chercheuses et Chercheurs en Etudes Féministes, Genre et Sexualités), Femmes et mathématiques, Femmes et sciences, Linuxchix, SPECIF (Société des Personnels Enseignants et Chercheurs en Informatique de France), Femmes ingénieures. Associations de défense des droits des femmes : Les Chiennes de garde, Encore féministes !, GRAIF (Groupement régional pour l’action et l’information des femmes), Le groupement belge de la Porte Ouverte, Mix-cité, Mouvement jeunes femmes, Regards de femmes, Talents de femmes.


fleurus
 
Attribution-NonCommercial 2.0 Belgium